Actualités

LA BAULE. Recours pour vices contre le décret Plage déposé vendredi dernier (mis en ligne le 16 fevrier 2017)

24 gérants d'établissements (restaurants, clubs de plage et de voile) se sont regroupés au sein l'association La plage, coeur de La Baule, créée le 8 novembre 2016. Ils s'opposent au décret Plage qui prévoit la démolition de toutes les structures actuelles après la saison 2017... et leur reconstruction en janvier 2018, mais en mode démontable pour les quatre mois d'hiver. Ils dénoncent aussi la redevance domaniale réclamée par l'Etat à Veolia qui se monte à 150.000 € par an. "Un recours pour excès de pouvoir, au motif du défaut de concertation préalable prévu dans le code de l'urbanisme" a été déposé. De son côté, la Ville se dit prête à faire des efforts financiers pour conserver l'activité économique de la plage : "cela représente 9 M€ de chiffre d'affaires annuel, générant une TVA de 1,6 M€, plus les charges sociales et autres impôts". A la clef, 350 emplois saisonniers et 50 à l'année.
à lire sur 16/02/2017 - ARTICLE - PRESSE OCEAN - édition Saint-Nazaire